20 juin 2016

J-24 : Journal de bord d’une dépressive.

J-24 Canada départ
Partir au Canada c’est un choix, mon choix. Aujourd’hui je ne supporte plus les réflexions des gens. En fait, quand on part comme ça, on est un peu la curiosité du moment. Les gens passent leur journée à poser des questions plus idiotes les unes que les autres. Là, je crois que j’ai atteint des sommets, au point que je n’ai plus envie de rien, mis à part partir. C’est quand-même triste de voir qu'en si peu de temps il arrivent à nous dégoûter de certaines choses. Ce sentiment a commencé il y a plusieurs mois quand j’ai dû faire face aux réflexions en tout genre. J’en suis arrivée à un point où, à trois semaines du départ, je n’ai plus envie de ne voir personne. Je préfère rester chez moi, seule, que de rencontrer des gens et profiter encore un peu de leur présence.
C’est tellement facile de rester chez soi, dans son petit quotidien tristounet et surtout de rien faire pour que les choses changent. Alors oui, critiquer, me soûler, ça c’est très facile. Parce que ces gens-là sont tellement lâches qu’il ne voit rien au-delà de leur nombril. Sincèrement, je deviens totalement folle. Entre les paris sur le nombre de temps que je vais tenir au Canada et les réflexions sur mon chat, sur mes juments, trop c’est trop ! Je ne sais pas si c’est parce que Julien me manque trop, ou alors parce que c’est la fin de l’année et le début de quelque chose de nouveau. Mais je me suis rarement sentie aussi blasée, si vide. C’est quand-même fou de se sentir comme ça, je devrais plutôt être triste de quitter les gens que j’aime voir, même nostalgiques des bons moments passés. Eh non, j’ai juste cette envie folle de partir le plus vite possible. Le temps me paraît si long …
J’ai juste envie de mettre mes affaires dans la valise et partir. Ce week-end, je dois aller dire au revoir à mes juments. J’ai peur que ce soit vraiment la phase la plus difficile de ce départ. Et pour tout dire je n’ai même pas envie d’y aller. Comme si mon esprit essayait à tout prix de me protéger de tous ces moments de douleurs. Perdue dans un torrent d’émotions, eh bien non, j’ai juste envie que le temps passe, rejoindre Julien après dix longs mois de séparation et commencer cette nouvelle vie que j’ai tant rêvée. Pour tout dire, ce qui me stresse le plus, c’est le travail. J’espère vraiment pouvoir m’épanouir professionnellement parlant et trouver un job qui me corresponde et pour lequel je serai passionnée. La seconde chose qui me fait peur, c’est de vivre avec un homme, ce qui mettra fin à 6 ans de vie commune avec mon chat. Bref, je n’ai pas peur de partir au Canada, (ou pas pour le moment). Maintenant reste à voir comment mon état d’esprit va évoluer.


                              Accueil À propos -Me contacter




SHARE:

30 commentaires

  1. Ouf 10 mois de séparation ?? Je n'ose pas imaginer à quel point ça à du être dur!
    Je ne suis pas partie aussi loin que toi (seulement de France à Belgique) et les gens me soulaient déjà (genre mon père :"tu crois que c'est un Eldorado là-bas?" ........ -_-'' )
    Il faut faire la sourde oreille, pas toujours facile mais à la fin si tu ignore les gens, ils ne peuvent plus rien te dire!
    Aller courage ♡ ♡

    RépondreEffacer
  2. Oui tu as entièrement raison, mais au quotidien c'est assez usant :( et alors tu es heureuse de cette expérience ?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Très ! C'était ultra enrichissant, et ça fait sacrément grandir de s'installer seule dans un autre pays ;)
      Mais ma période en Belgique est maintenant terminée, et samedi je déménage pour retourner en France..
      Je suis un peu triste (surtout à l'idée de retourner vivre chez mes parents.. mais bon ce n'est que temporaire), et en même temps je suis heureuse de pouvoir retrouver mes racines ! Totalement contradictoire mes sentiments en ce moment mdr

      Effacer
  3. Love it. Thanks for sharing!

    ** Join Love, Beauty Bloggers on facebook. A place for beauty and fashion bloggers from all over the world to promote their latest posts!


    BEAUTYEDITER.COM
    INSTAGRAM @BEAUTYEDITER

    RépondreEffacer
  4. Un bel article très émouvant. Etre séparée de son chéri aussi longtemps, c'est pas évident... Plus les questions/remarques stupides... C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Je suis allée vivre un an aux antilles et beaucoup de personnes aussi m'ont découragé, ne comprenant pas que je ne supportais plus l'horrible quotidien métro-boulot-dodo de Paris. Mais cette expérience a finalement été bénéfique et m'a permise de rencontrer mon chéri et surtout, de me recentrer sur les choses importantes de la vie, la famille et les amis :) J'ai hâte de suivre ton aventure au Canada! Bonne soirée :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je t'avoue que je suis totalement sous l'excitation et c'est sûr, je suis d'accord avec toi, ça peut être que bénéfique :)

      Effacer
  5. Roo ma pauvre, je suis désolée que ca se termine comme ca!
    Mais tu sais, en fait, j'en discutais la dernière fois et les gens sont comme ca car ca les renvoie à leur propore vie, leurs angoisses et échecs. Des choses qu'ils auraient aimé faire et qu'ils n'ont pas fait alors ils essayent de nous foutre la meme angoisse...
    C'est l'humain quoi...
    Bisous
    Aurélie

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je suis sur que tu as raison .. C'est le propre de l'humain de projeté c'est émotion mais au quotidien c'est assez dur à supporter d'autant qu'il faut déjà supporter les autres ;)

      Effacer
  6. good article dear
    I'd love to know your opinion on my new post
    ----> fashion blogger italia
    have an happy day
    kiss

    RépondreEffacer
  7. C'est d'autant plus dommage que ça semble empiéter complètement sur l'excitation du départ.

    RépondreEffacer
  8. La décision n'est pas simple mais qui ne tente rien n'a rien ! On peut regretter une décision mais l'important c'est d'avoir tenté, de faire quelque chose de sa vie ! 10 mois de séparation, tu as bien du courage déjà ! J'en aurais pas fait le quart... Dans tout les cas, c'est une expérience de vie inestimable ! Ne regrette pas, les gens sont curieux, jaloux de ne pas avoir le courage de tout lâcher (tu sais ce que tu perds mais pas ce que tu trouves...). Il faut se nourrir de ses projets dans la vie ! Moi-même je rentre de vacances avec une nouvelle motivation et quelques projets futurs a mettre en place ! Pourquoi pas quitter la capitale ! (Grande chose pour moi...lol)
    Courage !

    Bise, A Bientôt

    Marine (DeuxAimes)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Faire des projets c'est avancer, j'ai hâte de voir les tiens : )

      Effacer
  9. C'est dommage certaines réactions des gens. J'espère que tu te plairas au Canada! :)
    Rho la la, je n'ose pas imaginer être séparée de mon chéri si longtemps! Courage!

    Bises!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Moi aussi car j'ai vraiment envie de leur prouver qu'il ont totalement tord !

      Effacer
  10. Contrairement au jugement de ton entourage, je suis admirative !
    Je suis actuellement en reconversion pro, si jamais ça ne marche pas, je pars avec une amie (pour un mois minimum) pour décompresser, oublier le quotidien et vivre ! Ne penses pas au jugement des autres, vie ta vie, tentes des choses, je suis sûre que cette expérience sera inoubliable ^^ !

    Bisous

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Parfois faire une pause pour mieux se remettre en selle, c'est exactement ce qu'il nous faut.

      Effacer
  11. Je me reconnais un peu dans ce que tu dis là... Les remarques débiles sur le froid, l'accent quebecois etc. - c'est assez lassant. Je suis arrivée à Montreal voilà 5 jours à peine, mais la phase avant le départ a été très difficile... Mais une fois dans l'avion, on oublie tout :)
    Bonne aventure !
    Laury - wewashtrash.com

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'ai hâte de connaître ton retour expérience :) J'espère que tous ce passe bien pour toi ? Tu vas vire à Montréal ?

      Effacer
  12. Courage ma belle ! :)
    Tu n'as plus beaucoup de jours à tenir.
    Je te comprends totalement sur le stress niveau professionnel c'est mon stress quotidien pour la suite des évènements.
    Mais je suis sure que tout comme moi tout va bien se passer.
    Et puis, ne te fais pas de souci, après 10 mois d'absence, ton couple en ressort plus fort !☺
    Des bisous,
    Margot
    https://troughthepasturesofthesky.wordpress.com/

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'espère de tout mon coeur que tout se passera bien entre nous et que je trouverais un travail assez rapidement :)

      Effacer
  13. Article touchant !
    Je comprends ce que tu ressens mais au bout d'un moment il faut vivre pour soi et non pour les autres! Tu t'ouvres aux autres, à une nouvelle vie et tu peux être fière de ce que tu fais !
    Encore 10 jours et à toi le Canada !
    Je t'embrasse ! <3

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci pour ces encouragements ça fait tellement du bien !
      A très vite ma belle :)

      Effacer
  14. Ignores ceux qui critiquent car il y en aura toujours et peu importe ce que tu feras. Alors soit fière de réaliser ton rêve et en voyant que tu t'épanouies et que leur jugement ne t'affecte pas, ils vont se dire que leur critique ne sert à rien ^^ Je te souhaite sincèrement d'aimer ton futur nouveau pays! Moi je l'aime beaucoup en tout cas :) Bonne chance pour la suite!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Tu es au Canada ?

      Merci pour se soutiens, ça fait tellement du bien :)

      Effacer
  15. Coucou ma Belle, comment vas-tu ?

    "Laissons parler les gens" comme on dit, de toute façon quoi que tu fasses ils te critiqueront toujours... Que tu partes ou non au Canada, ils auraient trouvé une excuse pour critiquer. Certains sont vraiment pitoyables parce que leur vie est pitoyable, allez courage ! :)

    https://mariemangedesfruits.wordpress.com

    RépondreEffacer
  16. voilà et maintenant, tout ça est de l'histoire ancienne car tu es au Québec et que tu y es heureuse!

    RépondreEffacer

© 2017 Rose Normande : blog d'expatriée au Canada : tous droits réservés - Design : pipdig