Rose Normande



Je reviens aujourd’hui avec un article pour vous raconter mon expérience à Toronto. Je le sais, je n’ai pas été très présente cet été mais la raison est simple. Je fus bien occupé par deux petits garçons. Mais vous allez me dire "Pourquoi ?" alors que j’avais un travail au Québec: c’est simplement pour mes études. 

J’ai validé tous les items de mon master avec de très bonnes notes, le problème c’est que je ne suis pas encore officiellement diplômée tant que je n’ai pas validé le fameux TOEIC. C’est un test de m¨¨¨¨ pour vérifier votre niveau d’anglais et malgré tous mes efforts pour l’avoir, il a eu raison de moi. 

Tant que je n’ai pas ce TOEIC, pas de master. Je me suis dit qu’après tous ces efforts, je ne pouvais pas finir mes études comme ça. Mon travail se passait bien, mais j’avais vraiment envie d’évoluer professionnellement. Le seul moyen : parler anglais. Je me suis dit que, l’été arrivant, le meilleur moyen d’apprendre était de garder des enfants, car les enfants ont toujours quelques chose à dire. 

C’est comme ça que je me suis retrouvée auprès de Rodin et Aiden pendant deux mois, et quelle aventure ! Je vous l’avoue ils me manquent déjà. Ce sont vraiment des petits loups incroyables et je ne vous parle même pas de leur maman. J’avais la chance d’être dans une grande maison, dans les quartiers riches de Toronto, ce qui je pense a rendu l’expérience unique.

Nous avons fait plein d’activités et visité un tas de jolis endroits comme le Zoo de Toronto, l’aquarium, la cité des sciences, les fermes Amish et la région de Niagara Falls. Mais vous allez me dire: et mon anglais dans tout ça ? Eh bien, ça n’a plus rien à voir. Certes il me reste beaucoup de travail pour être bilingue mais mon niveau est 100 fois supérieur. 

Alors si vous êtes comme moi, laissez tomber les cours d’anglais et venez à l’étranger, c’est le meilleur moyen d’apprendre. Maintenant, il ne me reste plus qu’a passer mon TOEIC en septembre et d'obtenir mon diplôme. Je suis aussi à la recherche d’un nouvel emploi, alors maintenant il ne reste plus qu’à croiser les doigts.






Rose Normande




Rose Normande




Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouvel article afin de vous raconter notre voyage en Floride (enfin la partie sympa de l’histoire). Même si le voyage a été horrible, comme je vous en parlais ici. J’ai été agréablement surprise par notre Airbnb. Il était vraiment fidèle à l’annonce, dont je vous mets le lien ici. C’était un petit studio très bien décoré. J’ai beaucoup aimé le style de ce petit nid. Le seul petit problème (parce qu’il faut toujours qu’il y en ait un bien-sûr) c’est qu’il était situé juste à côté d’une boîte de nuit. Je ne sais pas si vous le saviez mais les nuits sont réputées pour être folles ici. 

Nous logions dans le quartier de Wynwood que je vous recommande, c’est vraiment très joli avec plein de street art. C’est carrément moins cher que Miami Beach est vraiment très sympa. Pour nous déplacer, nous avons privilégié le Uber, même si nous avions loué une voiture le stationnement est juste horriblement cher à côté de la plage. Notre mustang est donc restée au garage pour aller à la plage, mais c’était vraiment agréable pour se déplacer notamment dans les Keys. 

Notre semaine s’est rythmée par la plage, la mer et le soleil. L’objectif était de se reposer et décompresser. Je vous l’avoue ça n’a pas beaucoup marché entre le voyage et une jolie piqûre de méduse. Après, cela a été impossible pour moi de retourner dans l’eau sereine. Mais cela nous a permis de visiter des endroits incroyables. 

La première superbe découverte a été cette piscine : Venetian Pool. Il s’agit d’une ancienne villa qui reprend l’esprit de Venise. Je vous le conseille, la place est environ de 25$ par personne, c’est une bonne journée à passer et en toute sécurité. Le lieu était juste magique. Je vous mets le lien du site ici.

Notre deuxième bon plan fut ce restaurant cubain : VERSAILLES. Ce n’est vraiment pas cher du tout et super bon. Je vous déconseille vraiment les restaurants sur South Beach, c’est horriblement cher pour quelque chose de pas très bonne qualité. Nous n’avons pas trop été manger à l’extérieur. Nous avons privilégié le Publix pour faire nos courses et préparer de bon repas à la maison.

Enfin mon dernier conseil est assez simple, parlez. Malgré toutes nos galères nous avons rencontré tout un tas de gens vraiment supers qui ont permis de faire de notre voyage un moment privilégié. Que ce soit dans l’avion, sur la plage, dans les Ubers. Il faut parler avec les gens qui vous entourent. Nous avons vraiment fait des rencontres avec des personnes incroyables qui nous ont aidés pour découvrir plein de bons plans et de bonnes adresses, et puis quel bon exercice pour améliorer son anglais.

Je vous laisse sur ces bons conseils, et je reviens très bientôt avec de nouveaux articles et de façon plus régulière. 






Rose Normande

Rose Normande

Rose Normande

Rose Normande

Rose Normande

Rose Normande

Rose Normande

Rose Normande

Rose Normande

Rose Normande

Rose Normande

Rose Normande

Rose Normande



Aujourd'hui je vous retrouve avec un article coup de gueule, car parfois trop c'est trop... Comme vous le savez sûrement, nous sommes partis une semaine découvrir la Floride. Je vous en parlerai plus tard dans un article sur le sujet. Mais pour le moment je voulais vous partager mon expérience avec Lastminute et la compagnie Allegiant Air. 

Le problème de ce voyage a été l'avion, prévu le 22 juillet 2017 avec la compagnie Allegiant Air. Nous avions réservé via Lastminute, un site français avec (je le pensais) une bonne réputation. Bien hélas pour nous l'avion a été annulé après une journée d'attente, avec très peu d'information. L'avion devait partir à 12h, il a d'abord eu une heure de retard, puis 5 heures... 

Nous sommes allés au guichet et la personne nous a dit que l'avion partirait à 17h45, c'était sûr ! On revient à l'aéroport à 15h et on apprend cette fois que l'avion a été annulé, et qu'Allegiant Air ne nous propose aucune solution ! AUCUNE ! Toutes nos vacances étaient payées et réservées! Je vous laisse imaginer mon état d'énervement et ma réponse : "I have just one semaine of holiday ! I want my money back ! ". Ça a beaucoup fait rire Julien ;)

Nous avons donc pris notre voiture pour rejoindre l'aéroport d'Albany dans l'état de New-York pour prendre un avion avec American Airlines (que je vous recommande vivement). Arrivant tard dans la nuit, après une escale à Charlotte. nous avons dû prendre un hôtel à Orlando, notre destination finale étant Miami, où nous avions réservé un joli AirBnB.

Pendant notre séjour, nous avons joint Lastminute qui nous ont gentiment dit que ce n'était pas leur problème et qu'ils nous rembourseraient notre billet sous 10 jours ! Nous avons donc joint Allegiant Air qui nous ont dit qu'ils allaient rembourser les billets avec peut-être une compensation. Aujourd'hui après plus de 15 jours sans aucune nouvelle nous n'avons encore eu aucun remboursement. 

Hier, j'ai regardé les informations françaises (pour me tenir un peu informée de ce qui se passe en France) et un sujet m'a beaucoup intéressée : des sites internet qui s'occupent de ce genre de problème, tels que : Airindemnite.com. Je vais donc voir avec ce genre de compagnie pour trouver une solution. Mais si j'ai un conseil à vous donner : attention au choix de la compagnie avant de réserver... 


Marie Rose


Aujourd'hui je vous retrouve pour un premier bilan, après un an passé au Canada. Et il y a beaucoup de choses à dire sur le sujet. Je pense que cette année m'a permis de prendre conscience de beaucoup de choses et je dois le dire n'a pas été aussi facile que j'aurais pu le penser. D'abord, parce que l'intégration au Canada n'est pas si facile qu'on pourrait le croire. Même si les Québécois et les Canadiens en général sont très gentils, il est difficile de se faire de vrai ami et on reste souvent le petit français.

Une autre chose que je n'ai pas encore abordée ici, c'est le regard de nos amis en France. Il s'avère assez critique sur nos choix de vie et parce que'n vérité ils ne font plus partie de nos quotidiens. Je pense que c'est surtout le cas pour les personnes qui avaient une bande d'amis et des habitudes avant de partir. De mon côté, ça se passe plutôt bien. J'ai l'âme d'une baroudeuse depuis toujours donc mes amies et ma famille ont l'habitude. Mais je vous l'avoue pour d'autres c'est parfois très compliqué. Je vais essayer de reprendre les choses dans l'ordre chronologique je pense que ce sera plus simple pour vous :

Je suis arrivée au Canada, ce 15 juillet 2016, et pour vous donner ma première impression était : "Mais qu'est-ce que je fous là". Les premiers temps ça a été super difficiles pour moi à m'adapter à ce nouveau monde. D'abord, j'ai eu beaucoup de difficultés avec la nourriture et je vous l'avoue aussi avec la chaleur étouffante. Je ne garde pas un très bon souvenir de mon arrivée. Une autre chose qui m'a choquée c'est le coût de la vie. Je me suis aperçue que la vie au Canada était assez chère et même plus cher qu'en France (c'est mon avis).

Toujours cette chaleur étouffante, mais les je commence à prendre des habitues et à manger à peu près normalement. J'essaie de prendre le temps de découvrir le Canada avec la visite de Québec et de Toronto. Les choses sont un peu mieux, mais ma recherche d'emploi me stress beaucoup. Je voulais vraiment essayer de trouver quelque chose dans ma branche : l'agriculture. Pour cela, j'ai fait les salons dans ma profession et je dois vous l'avouer cela a vraiment super bien marché pour moi. Je me suis faits beaucoup de contact de cette façon et j'ai trouvé mon premier travail.
C'est là où j'ai commencé à travailler. Je pense que c'est le moins que j'ai préféré de cette année. Tout a été nouveau, j'avais beaucoup de choses à apprendre et le mois de septembre est juste magnifique je vous le conseille vraiment si vous deviez voyager. Les arbres et les couleurs sont justes superbes. Pendant le mois de septembre j'ai découvert la Gaspésie et Cap COD et je dois vous le dire j'ai adoré. Mon seul regret, c'est de ne pas avoir vu les baleines. C'était un peu trop tard pour la saison. 
Halloween et beaucoup de pluie. Les choses ont commencé à devenir plus dur et la fatigue s'accumuler. C'est vrai aussi que je ferais pas mal d'heures pour apprendre mon métier et une heure de route par jour c'est vite avéré devenir un enfer. Surtout avec la circulation à Montréal. Conduire ici n'a pas du tout été facile pour moi. 
Encore beaucoup de travail, Winter is comming... C'est l'achat des habits d'hiver et la crainte du froid qui grandit. Toujours beaucoup de travail et peu de temps pour moi. Je pense que ça à commencer à se ressentir sur le blog. Mais on continue à profiter de Montréal. On voit la ville changeait avec l'hiver qui arrive. 
Trop c'est trop, la circulation, le stress, la fatigue. On l'a compris Montréal n'est pas pour nous. Il faut trouver une autre solution avant de nous tuer au travail. On n'a donc pas choisi de déménager à la campagne près de nos jobs. Je vous l'avoue partir de Montréal n'a pas été facile. J'avais peur de me trouver toutes seules dans ma petite campagne. Mais j'ai été rassurant en découvrant notre appartement actuel. C'est simple, je l'adore. 
Cette année débute à New York en amoureux et avec nos amies. Je garde un très bon souvenir de ce voyage. D'ailleurs je n'ai jamais pris le temps de vous mettre la vidéo que j'ai faite sur cette ville. Comme vous l'aurez compris on n'a bien été occupé par notre déménagement. Mais petit à petit les choses prennent forme. Je vous l'avoue de mon côté encore beaucoup de travail. 
Julien est de retour en France, je me retrouve donc seule pour la première fois. C'est aussi le moment où je suis partie à Madison pour le travail... On va dire que c'est là où les choses vont commencer à se gater pour moi, car je commence à avoir quelque signe de faible au niveau de santé. 
Je pense qu'on ne va pas revenir sur le sujet vous le savez tous j'ai été tout simplement très malade. Je vous en parle dans cet article ici. Je ne pense qu'on peut vraiment rien dire plus. À si je suis retournée en France pendant un mois et je vous l'avoue ça m'a fait beaucoup de bien de retrouver ma famille et mes amies. Même si je vous l'avoue cela m'a fait me poser beaucoup de questions. 
La reprise est vraiment très difficile. Après deux opérations on doit se le dire ce n'est pas facile. Et puis je vous l'avoue j'ai commencé à tout remettre en question et avoir qu'une envie rentrée. C'est vraiment une période très difficile pour moi on appelle cela : la dépression de l'expatrier, je vous en parle ici.
C'est le mois du changement, d'abord je me suis mariée. Julien est ensuite j'ai pris la décision de partir en Ontario pour améliorer mon anglais. Après mon passage à vite j'ai voulu trouver des solutions pour retrouver le sourire et surtout avancer. J'ai donc démissionné de mon travail pour partir garder des enfants à Toronto.

Actuellement je suis à Toronto dans une famille pour m'occuper de deux super petits garçons. J'ai vraiment eu une chance incroyable de tomber sur des gens super ! Mes projets en anglais sont considérables et même si aujourd'hui je n'ai plus de vrai travail, je ne regrette vraiment pas. D'ailleurs si vous le souhaitez leurs amies cherche une fille au pair français pour un an. 
La semaine prochaine je pars en vacances en Floride. Pour revenir des débuts août à Toronto. D'autres projets se dessine pour moi et je croise les doigts pour trouver ce travail qui me fait rêver. Mais je vous l'avoue, je vais beaucoup mieux dans ma tête et dans mon corps.
Marie Rose
Downtown Montréal

Marie Rose
Downtown Montréal



Marie Rose
Niagara Falls

Marie Rose
CN Tour 

Marie Rose
Chateau Fontenac

Marie Rose
Planches du château 

Marie Rose
Cap COD, USA

Marie Rose
Cap COD, USA

Marie Rose
Dans les champs en Automne

Marie Rose
Gaspésie 






EnregistrerEnregistrer
© 2017 Rose Normande : blog d'expatriée au Canada : tous droits réservés - Design : pipdig