Marie Rose


Aujourd'hui je vous retrouve pour un premier bilan, après un an passé au Canada. Et il y a beaucoup de choses à dire sur le sujet. Je pense que cette année m'a permis de prendre conscience de beaucoup de choses et je dois le dire n'a pas été aussi facile que j'aurais pu le penser. D'abord, parce que l'intégration au Canada n'est pas si facile qu'on pourrait le croire. Même si les Québécois et les Canadiens en général sont très gentils, il est difficile de se faire de vrai ami et on reste souvent le petit français.

Une autre chose que je n'ai pas encore abordée ici, c'est le regard de nos amis en France. Il s'avère assez critique sur nos choix de vie et parce que'n vérité ils ne font plus partie de nos quotidiens. Je pense que c'est surtout le cas pour les personnes qui avaient une bande d'amis et des habitudes avant de partir. De mon côté, ça se passe plutôt bien. J'ai l'âme d'une baroudeuse depuis toujours donc mes amies et ma famille ont l'habitude. Mais je vous l'avoue pour d'autres c'est parfois très compliqué. Je vais essayer de reprendre les choses dans l'ordre chronologique je pense que ce sera plus simple pour vous :

Je suis arrivée au Canada, ce 15 juillet 2016, et pour vous donner ma première impression était : "Mais qu'est-ce que je fous là". Les premiers temps ça a été super difficiles pour moi à m'adapter à ce nouveau monde. D'abord, j'ai eu beaucoup de difficultés avec la nourriture et je vous l'avoue aussi avec la chaleur étouffante. Je ne garde pas un très bon souvenir de mon arrivée. Une autre chose qui m'a choquée c'est le coût de la vie. Je me suis aperçue que la vie au Canada était assez chère et même plus cher qu'en France (c'est mon avis).

Toujours cette chaleur étouffante, mais les je commence à prendre des habitues et à manger à peu près normalement. J'essaie de prendre le temps de découvrir le Canada avec la visite de Québec et de Toronto. Les choses sont un peu mieux, mais ma recherche d'emploi me stress beaucoup. Je voulais vraiment essayer de trouver quelque chose dans ma branche : l'agriculture. Pour cela, j'ai fait les salons dans ma profession et je dois vous l'avouer cela a vraiment super bien marché pour moi. Je me suis faits beaucoup de contact de cette façon et j'ai trouvé mon premier travail.
C'est là où j'ai commencé à travailler. Je pense que c'est le moins que j'ai préféré de cette année. Tout a été nouveau, j'avais beaucoup de choses à apprendre et le mois de septembre est juste magnifique je vous le conseille vraiment si vous deviez voyager. Les arbres et les couleurs sont justes superbes. Pendant le mois de septembre j'ai découvert la Gaspésie et Cap COD et je dois vous le dire j'ai adoré. Mon seul regret, c'est de ne pas avoir vu les baleines. C'était un peu trop tard pour la saison. 
Halloween et beaucoup de pluie. Les choses ont commencé à devenir plus dur et la fatigue s'accumuler. C'est vrai aussi que je ferais pas mal d'heures pour apprendre mon métier et une heure de route par jour c'est vite avéré devenir un enfer. Surtout avec la circulation à Montréal. Conduire ici n'a pas du tout été facile pour moi. 
Encore beaucoup de travail, Winter is comming... C'est l'achat des habits d'hiver et la crainte du froid qui grandit. Toujours beaucoup de travail et peu de temps pour moi. Je pense que ça à commencer à se ressentir sur le blog. Mais on continue à profiter de Montréal. On voit la ville changeait avec l'hiver qui arrive. 
Trop c'est trop, la circulation, le stress, la fatigue. On l'a compris Montréal n'est pas pour nous. Il faut trouver une autre solution avant de nous tuer au travail. On n'a donc pas choisi de déménager à la campagne près de nos jobs. Je vous l'avoue partir de Montréal n'a pas été facile. J'avais peur de me trouver toutes seules dans ma petite campagne. Mais j'ai été rassurant en découvrant notre appartement actuel. C'est simple, je l'adore. 
Cette année débute à New York en amoureux et avec nos amies. Je garde un très bon souvenir de ce voyage. D'ailleurs je n'ai jamais pris le temps de vous mettre la vidéo que j'ai faite sur cette ville. Comme vous l'aurez compris on n'a bien été occupé par notre déménagement. Mais petit à petit les choses prennent forme. Je vous l'avoue de mon côté encore beaucoup de travail. 
Julien est de retour en France, je me retrouve donc seule pour la première fois. C'est aussi le moment où je suis partie à Madison pour le travail... On va dire que c'est là où les choses vont commencer à se gater pour moi, car je commence à avoir quelque signe de faible au niveau de santé. 
Je pense qu'on ne va pas revenir sur le sujet vous le savez tous j'ai été tout simplement très malade. Je vous en parle dans cet article ici. Je ne pense qu'on peut vraiment rien dire plus. À si je suis retournée en France pendant un mois et je vous l'avoue ça m'a fait beaucoup de bien de retrouver ma famille et mes amies. Même si je vous l'avoue cela m'a fait me poser beaucoup de questions. 
La reprise est vraiment très difficile. Après deux opérations on doit se le dire ce n'est pas facile. Et puis je vous l'avoue j'ai commencé à tout remettre en question et avoir qu'une envie rentrée. C'est vraiment une période très difficile pour moi on appelle cela : la dépression de l'expatrier, je vous en parle ici.
C'est le mois du changement, d'abord je me suis mariée. Julien est ensuite j'ai pris la décision de partir en Ontario pour améliorer mon anglais. Après mon passage à vite j'ai voulu trouver des solutions pour retrouver le sourire et surtout avancer. J'ai donc démissionné de mon travail pour partir garder des enfants à Toronto.

Actuellement je suis à Toronto dans une famille pour m'occuper de deux super petits garçons. J'ai vraiment eu une chance incroyable de tomber sur des gens super ! Mes projets en anglais sont considérables et même si aujourd'hui je n'ai plus de vrai travail, je ne regrette vraiment pas. D'ailleurs si vous le souhaitez leurs amies cherche une fille au pair français pour un an. 
La semaine prochaine je pars en vacances en Floride. Pour revenir des débuts août à Toronto. D'autres projets se dessine pour moi et je croise les doigts pour trouver ce travail qui me fait rêver. Mais je vous l'avoue, je vais beaucoup mieux dans ma tête et dans mon corps.
Marie Rose
Downtown Montréal

Marie Rose
Downtown Montréal



Marie Rose
Niagara Falls

Marie Rose
CN Tour 

Marie Rose
Chateau Fontenac

Marie Rose
Planches du château 

Marie Rose
Cap COD, USA

Marie Rose
Cap COD, USA

Marie Rose
Dans les champs en Automne

Marie Rose
Gaspésie 






EnregistrerEnregistrer
Marie & Julien 16 juin 2018

Je reviens aujourd'hui avec un article très personnel, j'ai fait le choix de vous partager ce joli moment de bonheur. Ce fameux, 16 juin 2017, où nous nous sommes dit "oui, pour la vie". Beaucoup de gens ignorent notre quotidien et, doivent être vraiment surpris par cette annonce. Un mariage civil si rapide, mais pourquoi ? 

Sincèrement les raisons ne regardent que nous, mais une chose est sûre, c'était un beau mariage en toute intimité. En vérité, nous sommes seulement passés devant le notaire où on a signé les papiers afin de rendre notre amour plus officiel. Nous avons marqué le coup avec nos amis d'ici devant un bon repas. Même s'il s'agit d'un mariage civil, j'avais envie de faire les choses comme il faut. 

Pour tous vous dire, le "Grand" mariage aura lieu l'année prochaine à l'église en France avec notre famille et nos amis. Pour nous, s'était comme un premier essai. Mais sincèrement, je suis ravie de redécouvrir encore et encore les photos qui sont justes magnifiques. D'ailleurs je prends le temps de remercier Morgan et Johanna pour ces jolies photos. 

Le 16 juin 2017, c'était un vendredi de pluie. Le matin je suis partie au coiffeur pour faire cette jolie coiffure. Auparavant,  j'avais pris le soin de me maquiller moi-même. Julien m'a ensuite retrouvé et nous avons mangé une dernière  fois, en simple couple. Mais il était déjà temps de partir, pour retrouver nos témoins et aussi le notaire pour signer comme il se doit notre contrat. 

Pour moi, il était inconcevable que ma mère ne soit pas là, alors c'est part Skype que ma maman fut invitée à ce moment si particulier. Puis, c'est devant nos quelques amies, que nous avons récité chacun à notre tour, nos voeux. C'est avec beaucoup d'émotions et je l'avoue des larmes, que nous nous sommes dites "oui, je le veux". Je crois que c'était le moment le plus magique, car à ce moment précis, il y avait juste lui et moi.

Nous avons poursuivi notre journée en faisant ces quelques photos, puis nous nous sommes tous retrouvés au restaurant pour un bon dîner entre amis. C'était juste simple, bon et joli. Mais surtout malgré nos peu d'invités, on n'a surtout beaucoup rigolé. Je pense que c'est le plus important. Il faut se le dire, le mariage ça fait peur. Mais personne ne peut juger les gens qui s'aiment et surtout pas à 6000 km.

Je vous laisse avec ces quelques photos et si vous avez des questions sur : "comment se marier au Canada" je pourrais peut-être faire un article sur le sujet. 


Marie & Julien 16 juin 2018

Marie & Julien 16 juin 2018

Marie & Julien 16 juin 2018

Marie & Julien 16 juin 2018






On m'a souvent dit qu'on n'était le propre décisionnaire de sa vie et de ses actions. Ce serait vous mentir que de vous dire que tout vas bien. J'ai du mal à remonter la pente depuis que je suis tombé malade. Je pense que c'est pour cette raison que j'ai un peu mis le blog de côté. Un peu comme tout le reste d'ailleurs. J'avais tellement  envie que tout soit différent que j'ai mis beaucoup d'énergie pour les autres et je me suis un peu oublié au passage sans vrai m'occuper de moi. Je dirais même jusqu'a négliger ma santé et mon bien-être. Mais c'est terminé, les choses vos changer.

La première chose, c'est que je quitte le Québec pour les deux prochains mois. Je pars vivre à Toronto. Non, tout va très bien avec Julien, mais j'ai besoin de travailler mon anglais et si je ne le fais pas maintenant, je le ferai jamais. Alors ce 5 juillet 2017, je pars pour cette ville, accueilli par une famille qui a l'air juste parfaite. Pour la petite histoire, je vais être nanny pendant c'est deux mois. Je compte bien en profiter pour faire le point et aussi progresser en anglais. 

L'autre information et non des moindres, c'est qu'avec Julien le 16 juin dernier, nous nous sommes mariées civilement. Oui, c'est officiel c'est mon mari aux yeux du Canada. Pour le moment, on ne sait pas comment les choses vont se passer par rapport à la France, si le mariage va être reconnu. Mais à vrai dire nous étions un peu pressés par le temps. L'objectif de ce mariage était de nous protéger l'un l'autre. Je n'ai pas tellement envie de rentré dans les détails, mais cela nous permet d'être plus en sécurité dans tous les sens du terme.

La troisième chose que je dois vous avouer, c'est que même si nous parlons le "français", il n'est pas évitant de se comprendre avec nos cousins québécois. On a l'impression de se faire des amis, de vrais amis et on se rend compte que non. Alors faites attention à vous. Je pense que pendant cette année j'ai trop voulu donner de ma personne et sincèrement j'aurais dû me préserver davantage. J'ai l'impression de mettre un peu perdue avec tout ça. 

Pour tous vous dire, je me suis même perdu et ce qui est le plus drôle c'est que c'est en bien et aussi en mal. D'abord du côté positif, je pense que le Canada a rendu mon couple plus fort que jamais. La seconde chose, c'est que je me connais, et il faut que je m'écoute. Côté chose négative, c'est que j'ai pris beaucoup de poids, je me sens plus bien dans ma tête et dans mon corps. Je compte bien utiliser c'est deux mois loin de tout pour me remettre au sport et aussi me remettre en accord avec mon esprit. 

En vérité, j'adore notre appartement et la vie que j'ai avec Julien. Mais il faut que je retrouve mes bases. Celles qui font que je suis moi. D'abord en faisant des choses qui me plaisent et j'espère pouvoir m'épanouir côté professionnel. Ce qui n'est plus le cas en ce moment. Mais aussi du côté personnel, reprendre mes convictions peut-être avec l'adoption d'un chien ou d'un nouveau cheval. Je veux revenir à mes vraies valeurs. C'est à dire, faire du shopping, me sentir belle, sortir entre copines, monter à cheval, faire du sport, m'épanouir au travail. Bref, on prend tout et on recommence. 

Marie Rose

Aujourd'hui je reviens avec un article qui je l'espère va vous donner envie de me répondre. En fait, j'ai besoin de VOUS. Rose Normande a maintenant plus d'un an, et j'aimerais continuer cette aventure en vous demandant un peu d'aide. J'aimerais savoir ce que vous aimer ici et ce que vous arrimerez plus voir. J'ai quelques idées mais je pense que c'est avant vous qui fait vivre ce blog et qui me donne toute l'énergie et la motivation pour vous faire un bon contenu. 

Ce blog m'a vraiment apporté beaucoup et j'espère qui continua. Je suis si heureuse des jolies rencontres que j'ai faite ici. J'ai eu la chance de rencontrer des gens dans la vraie vie qui sont devenue des amies et d'autres que je ne connais pas encore mais qui je pense pourraient aussi faire partie de ces gens qu'on ne peut plus se passer. C'est vraiment une aventure de vie.
Voici ce quelques-uns de mes projets :

  • vous parlez de mon mariage et de mes inspirations
  • Pourquoi pas me lancer sur Youtube
  • Vous parlez plus de voyages
  • Et vous quelles sont vos propositions ?
J'ai aussi des questions par rapport au réseau social. Lequel utilisé vous le plus souvent ? Me suivez-vous régulièrement ? 

Si ce n'est pas le cas je vous laisse se découvrir sur :










Je vous laisse aussi me rejoindre sur Snapchat c'est vraiment plus intime et j'aime partager mes bons moments. Sur ceux je vous dis à très bientôt pour un nouvel article.


© 2017 Rose Normande : blog d'expatriée au Canada : tous droits réservés - Design : pipdig